fleche orange - orbrun
mes infos
mes infos
mon jardin
mon jardin
mes points
mes points
mon book photos
mon book photos
ma messagerie
ma messagerie
12
ma communauté
ma communauté
ma commande
mes commandes
déconnexion
déconnexion
acrnet d'inspiration or brun

le blog

Accueil  >  Blog - Côté jardin  >  Comment reconnaître les « bonnes » et les « mauvaises » herbes ?
blog - or brun Côté jardin
2

Comment reconnaître les « bonnes » et les « mauvaises » herbes ?

          Les herbicides sont des produits chimiques très nocifs et dangereux pour la santé et l’environnement. Heureusement, ils ne se trouvent quasiment plus en vente dans les jardineries. Avant de recourir à la méthode du désherbage chimique, apprenons à identifier les « mauvaises herbes » ainsi que les herbes « utiles ».

 

Nous parlerons de ce qu’est vraiment une « mauvaise herbe », des méthodes de désherbage (chimique et manuel), et des plantes à savoir reconnaître pour gérer au mieux son jardin.

QU’EST-CE QU’UNE « MAUVAISE HERBE » ?

Les « mauvaises herbes » n’existent pas en réalité, c’est un mot que l’humain emploie depuis plusieurs décennies sans savoir vraiment à quoi il correspond. Il résulte de notre nature de détruire ou d’éradiquer tout ce qui nous gêne. On peut estimer que ce sont des plantes sauvages considérées comme nuisibles parce qu’elles poussent dans un endroit sans y être désirées.

 

Aujourd’hui il est préférable d’employer le terme « herbes folles » ou encore « adventices » car nos connaissances sur le sujet ont évolué. Pour ma part je vais également vous informer par le biais de fiches techniques sur les différentes plantes qu’on retrouve couramment dans nos potagers, nous en parlerons dans un format appelé « L’herbier de Jean-Pierre » qui paraîtra petit à petit sur le blog d’Or Brun.

 

Chaque plante sera décrite entièrement et vous pourrez découvrir les vertus insoupçonnées de certaines « herbes folles » car beaucoup d’entre elles recèlent de bienfaits qu’ils soient nutritionnels, aromatiques, médicinaux ou encore tout simplement utilitaires.

 

La présence d’adventices est souvent l’indice d’un problème d’entretien du sol, bien souvent causé par un excès ou d’un manque de matières organiques ou un trop plein d’engrais. Trop souvent les jardiniers en viennent trop rapidement à l’emploi de produit nocifs pour s’en débarrasser.

QU’EST-CE QU’UNE « MAUVAISE HERBE » ?
LE DéSHERBAGE CHIMIQUE
LE DéSHERBAGE CHIMIQUE

Avant de pratiquer un désherbage manuel ou mécanique, bon nombre de jardiniers prennent la décision radicale d’employer les produits chimiques que l’on trouve partout soit en grande surface (ou en général personne ne vous renseigne), soit en jardineries.

 

Le plus souvent on utilise des herbicides de synthèse à pulvériser sur les feuilles, d’autres se présentent sous forme de poudre ou de liquide à diluer dans un pourcentage d’eau et à pulvériser directement sur le sol.

 

Lorsque l’on emploi le désherbage chimique il faut prendre en considération le produit sélectif et la rémanence du produit :

 

  • Désherbant sélectif : Il élimine uniquement les mauvaises herbes sans nuire à la plante concernée.
  • Rémanence du désherbant : Il s’agit de la durée d’action du désherbant dans le sol. Un produit sans rémanence a l’avantage de ne pas avoir d’action résiduaire dans le sol et permet de replanter au bout de huit jours après l’application du produit.
LE DéSHERBAGE MANUEL

Bien que cela puisse paraître bizarre, le désherbage manuel s’effectue avant que  les adventices ne se développent de trop, avant que ne surgissent de grosses touffes indésirables. Nos parents et grands-parents employaient à cet effet un outil qui s’appelait « binette » qui servait à couper la plante sous le collet afin de stopper la germination de cette dernière.

 

Le mieux est de biner en début de saison (printemps) et d’appliquer un paillage fertilisé ornemental ou un paillage fertilisé du potager qui a pour action de limiter la prolifération des mauvaises herbes et de maintenir un taux optimum d’humidité et de fraîcheur à la surface du sol.

 

Certaines herbes ont des racines particulièrement longues comme le pissenlit ou le chardon, il est alors bon d’utiliser une bêche (louchet) pour avoir la totalité de cette racine si l’on veut éviter qu’elle ne repousse.

 

La suppression manuelle des adventices respecte la nature, l’écosystème des matières organiques et des bactéries du sol qui nourrissent les végétaux, c’est donc une méthode à privilégier.

LE DéSHERBAGE MANUEL
Les plantes à étudier

Voici un début de liste des plantes qui seront étudiées dans les articles de « L’herbier de Jean-Pierre », des liens seront ajoutés sur chaque nom de plante au fur et à mesure de la parution des articles :

 

 

Sont-elles utiles ou dangereuses ?

Certaines de ces plantes peuvent être bénéfiques, mais il existe également une contrepartie avec parfois des plantes dangereuses, voir toxiques. Il n’est pas pertinent de détruire automatiquement toutes ces plantes car elles ont des bons et des mauvais côtés, il faut donc procéder au cas par cas. Pour cela, il est essentiel de bien savoir les reconnaître.

ces articles peuvent aussi
vous intéresser
Côté jardin - or brun
Côté jardin
Publié le 24/09/2020, proposé par

Cultiver et entretenir les pothos, ça vous intéresse ? Carole vous explique tout dans cette vidéo qui vous permettra également de découvrir les variétés de pothos dans la tendance actuelle !

lire l'article arrow_right
#pothos #culture #entretien #variétés #tendance #terreau #engrais #plantes #vertes
Côté jardin - or brun
Côté jardin
Publié le 27/07/2019, proposé par

Tous les ans, l'AJJH (Association des journalistes du jardins et de l'horticulture) remettent le Prix Saint Fiacre. Ils choisissent parmi une sélection de livres les 3 meilleurs de l'année. Cette année, la sélection se voit enrichie d'un prix jeunesse. On revient sur quelques ouvrages qui nous ont particulièrement séduits et qui pourraient vous distraire pendant l'été.

lire l'article arrow_right
#prixsaintfiacre #AJJH #livre #jardinage #fleurs #jardin #naturel #conseil
Côté jardin - or brun
Côté jardin
Publié le 15/05/2019, proposé par

Quand on débute au potager, la tomate est vraiment la culture dont il ne faut pas se priver ! Il en existe de toutes sortes, si bien que les choisir en soi est un véritable jeu. Couleurs et saveurs seront au rendez-vous de vos tablées d'été si vous suivez simplement les conseils d'Olivier.

lire l'article arrow_right
#tomates #recolte #culture #lepotagerdolivier #planter #engrais #potager #conseils #bonsgestes
arbre
côté commentaires
écrire un commentaire
publier
Test
Test T. le 01/03/2021
Ce commentaire est un test.
CHOISIR UN BLOC
CHOISIR UN BLOC
fermer la popup
Billes d'argile Or Brun 5L
Billes d'argile Or Brun 5L
-
1
+
delete_forever supprimer
6,95€ TTC
TOTAL
6,95€ TTC
Voir mon panier
Poursuivre ma commande